Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Séminaire — Savoir(s,) critique et représentation

Séminaire — Savoir(s,) critique et représentation

Mars 2017 – Savoir(s,) critique et représentation

Séminaire du CEMTI dans le cadre de l’école doctorale « Sciences sociales » de l’université Paris 8 Vincennes à Saint-Denis,
 animé par Benoît LELONG et Christophe MAGIS

S’il ne fait aucun doute que les savoirs sont une ressource essentielle de la constitution comme des mutations des sociétés capitalistes que d’aucuns voient désormais reposer sur une « économie de la connaissance », ils sont aussi d’une importance critique essentielle dans la constitution des processus d’émancipation de ces sociétés. Depuis la critique marxienne de l’économie politique ou la proposition épistémologique d’une Théorie critique, aux injonctions actuelles à « faire science autrement », en ouvrant la production de connaissance à d’autres acteurs que les seuls savants, les savoirs sont investis par la critique qui entend en déplacer les lignes de force, les pratiques et les représentations. Ce séminaire entend interroger la place des savoirs, scientifiques ou philosophiques, légitimes ou profanes, dans les processus d’émancipation, notamment ceux qui se construisent actuellement autour des pratiques numériques. Il s’agira d’un côté, de revenir sur la place et la fonction donnée au savoir, à la science ou à la philosophie par différentes approches théoriques critiques et de questionner les rapports que ces approches entendent construire entre la production de savoir et les mouvements d’émancipation. De l’autre, il conviendra d’appréhender les pratiques numériques de production de connaissance, notamment celles qui revendiquent un ancrage théorique critique et d’en questionner les logiques de légitimation et de mise en visibilité.

 

NB : Toutes les séances ont lieu à l’Université Paris 8 (Métro Saint-Denis Université), salle D 003, de 9h30 à 12h(30).
Télécharger l’affiche

 

Programme des séances

 

Séance 1 – 3 mars 2017

Isabelle GARO: « Savoirs et productions chez et à partir de Marx ».


Séance 2 – 10 mars 2017

Christophe MAGIS: « Travail manuel, travail intellectuel et humanités numériques : une Théorie critique du digital (academic) labour ».


Séance 3 – 17 mars 2017

Sonny WALBROU: « Les objets de Walter Benjamin, résonances et circulations : pour une historiographie critique ».


Séance 4 – 24 mars 2017

Alexandre CAMUS & Dominique VINCK: « Sciences sociales embarquées comme démiurgie intrinsèque à la pratique technique : la numérisation des archives d’un festival musical ».


Séance 5 – 31 mars 2017

Benoît LELONG: « Entre science, technique et art. Le mouvement maker comme désarmement de la critique du capitalisme ».


 

Benoît Lelong & Christophe Magis

 

 

Contact et information :

benoit.lelong[at]univ-paris8.fr
christophe.magis[at]univ-paris8.fr