Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Journée zapatiste — Un autre monde existe déjà dans les communautés zapatistes

Journée zapatiste — Un autre monde existe déjà dans les communautés zapatistes

Le samedi 20 juin 2015 à La Parole Errante (Montreuil)

Journée zapatiste organisée avec le soutien du CEMTI, à partir de 9h30.

 

C’est en opposition à une réalité vécue faite d’expropriation, de répression, de mépris et d’oubli qu’a surgi au Mexique le ¡Ya basta! (« Ça suffit! ») des communautés rebelles de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN pour son acronyme en espagnol). Le 1er janvier 1994, est alors apparue, dissimulée derrière le symbole du passe-montagne zapatiste, la Fleur de la Parole Véritable. Enracinée dans la résistance et l’organisation des peuples indiens mayas, la lutte zapatiste s’ouvre au monde avec la force de sa mémoire collective née et protégée dans les entrailles culturelles de la Terre Mère. Vingt ans après, les communautés zapatistes poursuivent, à travers l’autonomie, la construction d’un autre monde possible, concret et tangible, où l’on avance collectivement, éclairés par des questions plutôt que par des certitudes, en déployant et en renouvelant les potentialités de l’univers de vie des mayas, et en éliminant les formes étatiques du politique : les représentants doivent « gouverner en obéissant », « servir et non se servir ».

« Dans les communautés indiennes que nous sommes, nous subissons les attaques du système capitaliste ; nous les éprouvons dans le sang et la douleur de nos enfants qui sont partie prenante du seul futur possible pour cette planète que nous appelons Terre et sur laquelle, malgré les distances et les différentes couleurs qui nous font exister, nous maintenons la certitude qu’elle est notre mère et qu’elle est synonyme de vie. Et, afin que cela continue, la justice est une revendication qui se tisse à travers nos actions et nos convictions, celles de nous tous qui appartenons au monde d’en-bas, nous qui n’aspirons pas à le gouverner mais à cheminer en le construisant ».

Les zapatistes inventent depuis plus de vingt une nouvelle façon de faire de la politique et sont devenus, non pas une avant-garde, mais une source de réflexion et d’inspiration pour de nombreux mouvements.

 

Télécharger l’affiche et le programme
Venir à La Parole Errante

 

Programme :

9h30
Ouverture de la journée
Fabien GRANJON & Miguel ESCOBAR


9h45
« Le processus de la lutte de l’EZLN au cours des 21 années écoulées (1994-2015) »
Virginie ROBERT & Jérôme BASCHET


11h
Extraits de films


11h30
« Autonomie, territoire et organisation collective »
Fernanda NAVARRO & Virginie ROBERT


12h
« La “Petite École zapatiste ”, une expérience pour toucher du doigt la pratique de l’autonomie »
Virginie ROBERT & Fernanda NAVARRO


12h30
« La “Sexta”, les zapatistes et nous »
Anne Marie WALDEN, Cybèle DAVID & François-Xavier CHAUNIER


13h — Pause déjeuner


14h
Lecture — « Des ponts entre les mondes (Europe/Chiapas, Chiapas/Europe) »
MATITA & Philippe MAYMAT


15h00
Film — « Zorro el zapato »
Avec la participation de Christine PELLICANE
Modération : Anne Marie WALDEM & François-Xavier CHAUNIER


16h
Table ronde — « L’expérience zapatiste et la pensée critique face à l’hydre capitaliste »
Carmen CASTILLO, John BERGER, Armand MATTELART, Jérôme BASCHET, Fernanda NAVARRO, Virginie ROBERT & Miguel ESCOBAR
Modératrice : Aline PAILLER


19h — Fin de la journée